logo

Le Vaucluse, terre de soleil et d’histoire

 

Mars, avril… les vacances d’été arrivent et choisir son lieu de villégiature n’est pas toujours chose aisée. Ce petit billet devrait, je l’espère, vous aider tout comme moi l’année dernière en Vaucluse.

J’ai passé mes vacances d’été 2017 dans le village dénommé Villedieu dans le département de Vaucluse (région Provences-Alpes-Côte d’Azur). Vaucluse doit son nom à la francisation du provençal Vau-cluso, qui provenait à son tour du latin Vallis Clausa ou « la vallée close ». On utilise couramment depuis sa création, le terme de « département de Vaucluse » pour nommer ce département.

Ce sont les termes utilisés par le Conseil Départemental de Vaucluse, la préfecture de Vaucluse ou l’inspection d’académie de Vaucluse. Mais la commission nationale de toponymie (rattachée au CNIG) utilise elle « département du Vaucluse ».

Le département tient son nom du village du même éponyme, Vaucluse. Il s’appelle aujourd’hui Fontaine-de-Vaucluse. Le village lui-même doit son nom à une profonde vallée très pittoresque, Vaucluse. Ce n’est que depuis 1945, et ce afin d’éviter toute ambiguïté dans le fonctionnement administratif, que la commune s’appelle officiellement « Fontaine-de-Vaucluse ». J’en ai terminé avec le petite histoire de Vaucluse, même si j’aurais pu évoquer la création du département par les conventionnels en 1793.

Les vauclusiens, contrairement à d’autres habitants de régions touristiques, ne vous font pas sentir que vous n’êtes pas le bienvenu. Ils sont charmants et vous accueillent comme si vous étiez de leur famille. Pour ses vacances, on peut se limiter à certains lieux et rayonner autour de ceux-ci ou papillonner d’endroit en endroit.

La place de la Mairie, Villedieu

Mais commençons par Villedieu, mon lieu de villégiature en 2017. Ce charmant village est situé à quelques coups de pédales de Vaison-la-Romaine. Ce très charmant village est surtout reconnu pour ses vestiges romains et pour son pont à arche unique. Les vestiges romains sont particulièrement riches et très bien entretenu.

La cité médiévale et sa cathédrale mérite aussi le détours. Il est assez étonnant de trouver dans un même lieu, la ville antique, médiévale et moderne. On peut au détour d’une rue, 2 000 ans d’histoire en un seul coup d’œil.

Lubéron ou la région du Mont Ventoux

On ne peut ignorer Avignon si on souhaite visiter Vaucluse. Mais 2017 (mon deuxième séjour en Vaucluse), ne fut pas consacré à sa visite. J’ai vaqué et parcouru le département, notamment ses villages provençaux, le Lubéron ou la région du Mont Ventoux, célèbre pour les adeptes de la petite reine.

Nous ne sommes pas resté que dans ce département. Nous avons aussi poussé nos chaussures un peu plus loin et visité la région.

Tour à tour, nous avons parcouru Buis-les-Baronnies, Pierrelongue, Vaison-la-Romaine ou le Mont Ventoux paradis des cyclistes. Par contre, n’oubliez de faire un crochet par Nyons afin de visiter ses pressoirs d’huile d’olive. son huile d’olive est une appellation AOC depuis le 10 janvier 1994.

Les départements limitrophes sont tout aussi attachants. Ils nous ont ont offerts des moments de pur plaisir. Aix-en-Provence, Valréas, Roussillon tout scintillant dans sa lumière ocrée, les Baux-de-Provence ou Saint-Rémy-de-Provence sont des endroits absolument magnifique qu’il ne fait pas oublier de visiter.

C’est un terre chargée d’histoire, de personnes merveilleuses et attachantes. La gastronomie n’est pas en reste. Nos papilles vont être émerveillées et pourront elles aussi voyager se mettre à l’unisson de votre sentiment de plénitude.

Les baux-de-Provence

Comments are closed.